Hausse drastique des recherches secrètes dans le système d’information de Schengen

Traduit par Puño Negra

Les forces de police et les services de renseignement européens utilisent le SIS II pour la recherche secrète de personnes et d’objets. Les autorités sont ainsi informées des itinéraires et des escortes des suspects. Les ministères de l’Intérieur de l’UE discutent actuellement de l’extension de cette méthode de recherche. Par exemple, un résultat positif pourrait être transmis à plusieurs États membres ou à tous les États membres.

De plus en plus de personnes dans l’Union européenne font l’objet de recherches secrètes. C’est le résultat de la réponse donnée par le ministère fédéral de l’Intérieur à une question écrite. Selon l’étude, 129 412 personnes ont été secrètement persécutées dans le système d’information Schengen (SIS II) l’année dernière. L’année précédente, il était de 96.108. On ne sait rien sur les raisons de cette forte augmentation. „Hausse drastique des recherches secrètes dans le système d’information de Schengen“ weiterlesen